IEF en danger

Mon blog étant consacré à l’instruction en famille des filles, je ne pouvais pas passer à côté d’un article concernant l’actualité.

Hier à midi, l’annonce du projet de limiter l’IEF aux enfants ayant des impératifs de santé et donc une scolarisation à l’école dès 3 ans pour la rentrée septembre 2021 a eu l’effet d’une bombe pour les familles non-sco, mais pas seulement.

Comment on peut en arriver là en 2020? Comment on peut bafouer les « valeurs » de la France: Liberté, Egalité et Fraternité au nom d’un plan pour lutter contre les « séparatismes »?

Je ne voulais pas écrire ou parler sur le moment, je voulais me laisser un temps de réflexion, de pouvoir digérer cette nouvelle. Mais même 24 heures après, je suis à vif, je suis en colère, je suis dépitée de vivre des situations comme ça en 2020. Nous sommes dans une nouvelle époque où l’éducation bienveillante, le maternage, la non-utilisation de VEO, … a pris une grande part. Nous vivons avec une nouvelle génération d’enfants qui pourrait amener du changement. Mais encore une fois, on les bloque, on leur enlève leur liberté pour qu’ils rentrent dans le « moule ». C’est faire un amalgame de mettre l’IEF au coeur des réformes, c’est le mettre en avant pour des mauvaises raisons. Les familles musulmanes sont d’autant plus visées et je suis sans voix qu’aujourd’hui on en est encore là.

Bien sûr étant concernée par ce projet de loi, je ferai partie de la mobilisation. Je suis et suivrai les associations nationales. Une pétition à été lancé et l’association UNIE a relancé une campagne pour faire connaître l’instruction en famille. N’hésitez pas à montrer votre quotidien, le bonheur de vos enfants, votre vision de l’IEF, les multitudes de l’instruction en famille, car notre force est là: chaque famille est différente, chaque famille apporte de nouvelles choses, chaque parent va s’adapter à son/ses enfants, chaque enfant va vivre différemment ses apprentissages, … Il suffit d’utiliser les #IEF #associationUNIE #eniefmercinosenfantsvontbien … pour que nos partages aient une grosse portée.

Ensemble, unis, je suis sûre que l’on peut changer les choses. Mais ne nous séparons pas, n’amenons pas des conflits car nous n’avons pas la même vision de l’IEF ou nous ne donnons pas la même éducation …

J’ai reçu des messages de familles dont les enfants sont scolarisés et qui souhaitent eux aussi apporter leur soutien. On peut voir la mobilisation sur les réseaux et pas seulement des familles IEF, mais aussi des familles sco, des instits, …

Je ne suis pas contre l’école. Je ne suis pas pro IEF. Je suis simplement pour le choix, pour la liberté de pouvoir choisir pour nos enfants, pour la diversité. Chaque parent devrait pouvoir choisir, chaque famille devrait avoir le choix de mettre ses enfants à l’école, de faire l’IEF, de les mettre dans des écoles alternatives, …

Nous sommes en France, le pays de la liberté et plus les réformes de lois passent, moins nous avons de liberté. Si cette loi passe, quelle loi passera après?

Pour finir cet article, je voulais mettre en avant notre vision de l’IEF:

Ici comme beaucoup de familles, ce n’est pas seulement un mode d’instruction, c’est un mode de vie. C’est une liberté que je me permet: les accompagner dans leurs apprentissages, suivre leur rythme biologique, leurs envies et leurs questions. La liberté que je leur donne de pouvoir jouer quand elles le veulent, de pouvoir sortir et voyager quand on veut. Mais c’est aussi voir mes enfants évoluer, être pleinement acteur de leur instruction, de leur éducation. De l’extérieur, l’IEF peut paraître une aventure improbable, irresponsable … mais il n’est pas nécessaire de le vivre pour respecter ce choix. Il suffit juste d’avoir une ouverture d’esprit et d’accepter que tout le monde ne prend pas le même chemin, mais ça n’en fait pas pour autant des choix dangereux … nous ne devons pas faire des enfants identiques, mais des enfants respectueux, ouverts d’esprit et qui feront le monde de demain qu’ils soient scolarisés ou en IEF, qu’ils suivent des cours par correspondance ou qu’ils soient en unschooling, qu’ils ont une instruction suivant une pédagogie (Montessori, Steiner, Mason …) ou qu’ils travaillent avec des manuels et cahiers …

#eniefmercinosenfantsvontbien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s